La mairie de Marseille annonce qu’il n’y a plus d’écoles municipales en péril

La mairie de Marseille a annoncé jeudi dernier qu’il n’y avait plus d’écoles « dangereuses » dans la ville ; pour rappel, la majorité de gauche élue l’année dernière avait fait de la rénovation des écoles municipales une priorité de leur programme. De nombreuses écoles à Marseille sont depuis des dizaines d’années dans un état de délabrement avancé.

Jeudi, Pierre-Marie Ganozzi, l’adjoint à la mairie en charge du « Plan écoles » de la municipalité actuelle, a annoncé en conférence de presse qu’il n’y avait plus d’écoles « dangereuses ». Selon une enquête menée l’année dernière, huit écoles  étaient en danger imminent et nécessitaient des travaux d’urgence. Ces travaux ont tous été accomplis lors de cette première année de l’union de gauche « Printemps Marseillais » à la tête du conseil municipal. De plus, 51% des demandes les plus urgentes auraient été traitées. En revanche, de nombreux problèmes urgents restent à traiter, avec de nombreuses normes de sécurité n’étant pas encore totalement respectées, et certains travaux étant encore à définir plus précisément. Bien que les cas les plus urgents liés principalement à des problèmes structurels ont été traités, il reste de nombreux cas à risque, notamment liés à des dégâts des eaux.

La quantité de rénovations nécessaires est encore considérable, et la mairie attend bientôt une aide financière du gouvernement pour finaliser le « Plan écoles ». Les nombreux cas de délabrement encore présents parmi les écoles de la ville devraient, selon la mairie, prendre encore de nombreuses années avant d’être tous réglés.

image_pdfimage_print

Par Mattéo Combes

Journaliste #Droitcitoyen